Activité physique et millepertuis des candidats sérieux dans le traitement de la dépression

Une revue de littérature parue dans la revue Canadian Family Physician (Le Médecin de famille canadien) avait pour objectif de passer en revue les données cliniques qui évaluent l’efficacité des interventions de médecine alternative ou complémentaire pour traiter la dépression majeure.

Méthode : Consultation de PubMed entre janvier 1966 et février 2010 à l’aide des rubriques : depressive disorder en combinaison avec St John’s wort (millepertuis), S-adenosylmethionine (SAM-e), exercise , acupuncture, omega-3 fatty acids et folate. Etaient retenus les essais chez l’humain.

Résultats:

Principal message de l’auteur : “Une grande méta-analyse a trouvé que le millepertuis était aussi efficace que les antidépresseurs, avec moins d’effets indésirables. Dans 3 méta-analyses, l’exercice physique a réduit les scores de dépression. Les acides gras oméga-3 ont abaissé les scores de dépression dans une méta-analyse couvrant 16  essais, mais  des biais de publication ont été  identifiés. En monothérapie orale, la SAM-e a réduit les scores de dépression dans 4 petits essais randomisés sur  5.  Une carence en folate est associée à des dépressions plus sévères et réfractaires, et l’ajout de suppléments  a  réduit les scores de dépression  dans 2 essais randomisés sur 3. Une efficacité limitée de l’acupuncture a été observée dans une méta-analyse et dans 5 autres essais”

Commentaires: “On devrait recommander l’exercice à tous les patients. Il existe de bonnes preuves que le millepertuis (herbe de la St-Jean) est efficace en monothérapie, mais il faut penser à de possibles interactions herbe-médicament. Le médecin devrait penser à dépister et traiter une éventuelle carence en folate, mais il n’est pas certain que les suppléments de folates sont avantageux.”

Un article qui permet de repenser les conclusions du rapport de la HAS sur les thérapies non-médicamenteuses présenté sur ce blog.

Nahas, R., & Sheikh, O. (2011). Complementary and alternative medicine for the treatment of major depressive disorder, 57(6), Canadian Family Physician, 659-663.



Cite this blog post
Bernard Paquito (2012, January 15). Activité physique et millepertuis des candidats sérieux dans le traitement de la dépression. AVUER. Retrieved March 5, 2024, from https://doi.org/10.58079/d4m9

4 thoughts on “Activité physique et millepertuis des candidats sérieux dans le traitement de la dépression”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.