Les conditions climatiques influencent-elles l’effet des interventions qui cherchent à augmenter l’activité physique ?

edHAK3T9feQIMYsekipSuIkNZi7Au Canada, Chan et al.(1) ont examiné cette question par le biais d’une étude interventionnelle de 12 semaines. Les chercheurs utilisaient des messages motivationnels couplés à des podomètres pour changer le comportement des participants. L’étude se déroulait à Charlottetown sur l’île du Prince Édouard. L’intervention était plus efficace lorsque la température était plus clémente. Le nombre de pas quotidiens augmentait de 3 % tous les 10°C. A l’inverse, la pluie (des >5mm) et la neige accumulée (10cm) minoraient l’effet de l’intervention avec, respectivement, -5 % et -3.6 % pas par jour en moyenne. La figure ci-dessous représente les effets des conditions climatiques pour une personne qui réalise 10,000 pas quotidiens.

UnCapture du 2020-04-22 16-21-46e seconde étude (2), menée à Chicago, ciblait des adultes inactifs et très sédentaires. Ils étaient répartis dans 2 bras, qui visaient soit l’augmentation de l’activité physique ou la réduction de la sédentarité. L’étude a duré 3 ans donc les participants ont été recrutés à des saisons différentes. Les participants inclus dans le bras centré sur l’activité physique augmentaient significativement durant l’été leur durée moyenne quotidienne d’activité physique d’intensité modérée à élevée (APMV) de 10 minutes.

Une augmentation de 12°C était associée à une différence de 1.5 minutes supplémentaires d’APMV entre les deux groupes. Une durée de lumière du jour prolongée semblait augmenter la durée d’APMV de 2.3 minutes. Ici les précipitations n’influençaient pas l’APMV, ni les autres saisons.

En conclusion, certaines conditions climatiques modèrent les effets des interventions de changement de comportement visant l’activité physique. Pour les chercheurs, comme pour les étudiants des analyses de sensibilité devraient être réalisées afin de quantifier les effets de ces facteurs. D’ailleurs, dans nos analyses transversales réalisées sur des données d’accélérométrie Canadiennes, nous avons contrôlé l’effet des saisons systématiquement (3–5).

  • 1. Chan CB, Ryan DA, Tudor-Locke C. Relationship between objective measures of physical activity and weather: a longitudinal study. Int J Behav Nutr Phys Act. 2006 Aug 7;3:21.
  • 2. Welch WA, Spring B, Phillips SM, Siddique J. Moderating Effects of Weather-Related Factors on a Physical Activity Intervention. American Journal of Preventive Medicine. 2018 May 1;54(5):e83–9.
  • 3. Bernard P, Hains-Monfette G, Atoui S, Moullec G. Daily Objective Physical Activity and Sedentary Time in Adults with COPD Using Spirometry Data from Canadian Measures Health Survey [Internet]. Canadian Respiratory Journal. 2018 [cited 2020 Apr 22]. Available from: https://www.hindawi.com/journals/crj/2018/9107435/
  • 4. Hains-Monfette G, Atoui S, Needham Dancause K, Bernard P. Device-Assessed Physical Activity and Sedentary Behaviors in Canadians with Chronic Disease(s): Findings from the Canadian Health Measures Survey. Sports. 2019 May;7(5):113.
  • 5. Bernard P, Hains-Monfette G, Atoui S, Kingsbury C. Differences in daily objective physical activity and sedentary time between women with self-reported fibromyalgia and controls: results from the Canadian health measures survey. Clin Rheumatol. 2018 Aug 1;37(8):2285–90.


Cite this blog post
Bernard Paquito (2020, April 22). Les conditions climatiques influencent-elles l’effet des interventions qui cherchent à augmenter l’activité physique ? AVUER. Retrieved March 5, 2024, from https://doi.org/10.58079/d4sp

One thought on “Les conditions climatiques influencent-elles l’effet des interventions qui cherchent à augmenter l’activité physique ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.