Pistorius n'est pas le premier sportif en situation de handicap à participer au J.O "valides"

Sport de haut niveau : où finit le corps, où commence la machine  ? (Emission DU GRAIN A MOUDRE)

Une émission très intéressante sur le cas d’Oscars Pistorius et sa future participation au J.O. France Culture propose quelques émissions cette semaine de qualité différente mais celle-ci reste la plus pertinente. A titre d’exemple, vous y apprendrez que Pistorius n’est pas le premier sportif en situation de handicap à participer au J.O “valides”. Vous pouvez l’écouter ici

Les invités

Bernard Andrieu, professeur en épistémologie du corps et des pratiques corporelles à l’Université Nancy 1
Stéphane Proia, psychologue, clinicien et psychothérapeute
Eric de Léséleuc, maître de conférences à l’Université Montpellier 1 STAPS

Le journaliste Hervé Gardette fait référence aussi au numéro de la revue Corps et Culture de 1997 Plaisirs du corps, plaisirs du sport. Dans ce numéro, je vous invite à lire l’article de Philippe Liotard, L’Education ” Physique n’est pas jouer ” (en accès libre). Nous avions déjà évoqué ce numéro dans le blog à propos du texte de Michel Onfray : Les Modernes et les autres.

Cette émission est une illustration de la richesse des approches scientifiques développées en STAPS, trop méconnues à mon goût.

Les Matins de France Culture du 11 juillet  avec pour invité Isabelle Queval, un regard singulier sur le sport (vidéo ici ).

Des ouvrages pour aller plus loin



Cite this blog post
Bernard Paquito (2012, July 14). Pistorius n'est pas le premier sportif en situation de handicap à participer au J.O "valides" AVUER. Retrieved April 20, 2024, from https://doi.org/10.58079/d4mw

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.