Archives par mot-clé : journal of behavioral medicine

Conseille-t-on l’activité physique aux personnes suivies pour une dépression ?

Une étude australienne souligne que les psychologues utilisent le conseil à l’activité physique dans le cadre du suivi de leurs patients (67%) (Burton, Pakenham, & Brown, 2010). Cependant, l’utilisation de ce type de conseil est totalement liée au fait qu’ils aient ou non une pratique physique régulière eux-mêmes.

Chez les médecins généralistes, une étude souligne que seulement 5% des sujets interrogés considèrent l’activité physique comme une part du traitement de la dépression (Donaghy, Taylor, & Campus, 2010). D’ailleurs cet article en accès libre, est un joli jeu d’arguments de contre arguments en faveur de l’activité physique dans le traitement de la dépression.

 Peu d’études s’intéressent à ce type d’habitudes chez les soignants confrontés à des sujets touchés par des troubles dépressifs. Les prochains articles vont approfondir ce sujet dans le domaine de la médecine générale.

Burton, N. W., Pakenham, K. I., & Brown, W. J. (2010). Are psychologists willing and able to promote physical activity as part of psychological treatment? International Journal of Behavioral Medicine, 17(4), 287-297.

Donaghy, M., Taylor, & Campus, S. L. (2010). Should practitioners promote physical activity as a treatment for depression? Journal  Royal College of Physicians of Edinburgh, 40, 132–5.

Les nouveaux facteurs d'impacts sont arrivés, mais qu'est ce que c'est réellement ?

Un facteur d’impact (impact factor en anglais), est une mesure de la visibilité d’une revue scientifique. Vous trouverez plus d’informations sur son calcul sur le lien Wikipédia. Les nouveaux facteurs

d’impact viennent de sortir il y a quelques jours. Vous trouverez ci dessous quelques revue dont l’IF est important ou en progression. C’est aussi l’occasion de prendre du recul sur cet indicateur, et de comprendre les dérives parfois rencontrées. Le blog d’Hervé Maisonneuve “Rédaction Médicale et Scientifique” propose deux articles en français très bien rédigés à ce sujet:

Lire les articles est mieux que de se fier au facteur d’impact : bravo à l’Académie des Sciences.

Un cercle vicieux au détriment de la science : le facteur d’impact

Parmi les revues classées dans la catégorie Sport Science, que je trouve “ouverte” en termes de sujets traités, on retrouve les revues

Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports IF = 2.86 ,  Archives of Physical Medicine and Rehabilitation IF = 2.28 ( souvent de très bons articles de validation psychométrique), Psychology of Sport and Exercise IF = 1.86 (revue assez hétérogène), Adapted physical activity quarterly IF = 1.48, Journal of Sport and Exercise Psychology IF = 2.8

Dans le domaine de la psychologie “santé”, “clinique”:

Psychological Bulletin IF = 14.4, Health Psychology IF = 3.8, Psychosomatics IF = 2.1, Clinical Psychology Review  IF = 7.0 (revue d’une rare qualité), Journal of Behavioral Medicine IF = 3.1 (des essais cliniques de bonne qualité), International Journal of Behavioral Medicine IF = 2.6 (jouranl qui gagne a être connu), Annals of Behavioral Medicine IF =4.2 ( un des must ! ! ! ), Psychotherapy and Psychosomatics IF = 6.2 (une revue méconnue malgré ses articles d’une rare qualité)

Cette liste est loin d’être exhaustive, je présente ici quelques revue que je lis régulièrement, vous trouverez beaucoup plus d’infos sur les nouveaux impacts factor dans le domaine des sciences du sport en cliquant .