Archives par mot-clé : motivation

Motiver en Activités Physiques Adaptées, oui mais comment ?

Les professionnels en activités physiques adaptées rencontrent souvent des problèmes d’adhésion aux programmes qu’ils proposent.  De multiples raisons peuvent expliquer le fait que les personnes ne viennent pas, ou partent au milieu de la séance, notamment la motivation. Les travaux de Beebe et al. 2005 tente de proposer des techniques spécifiques à utiliser durant les séances. Deux études ont montré la faisabilité et l’efficacité de ces techniques avec des personnes âgées et des personnes schizophrènes. Cet auteur parle de WALK intervention. On peut traduire par : W (walk) Marche, A (address sensations) Se concentrer sur ses sensations, L (learn about exercise),  Apprendre des choses sur l’APA, C (cue exercise) Effets bénéfiques de l’APA.  Ce type d’intervention se base sur les composantes du modèle de l’efficacité perçue de Bandura :

1) Utiliser l’encadrant comme “modèle”

L’encadrant doit pouvoir faire des démonstrations, voir réaliser concrètement la séance.

2) Encouragement verbal à chaque séance

Faire exprimer les sujets sur leurs doutes, croyances et questions liées à l’APA + Identifier et encourager les efforts fournis par la personne, même les plus minimes.

3) Feedback physiologique

Mesurer le confort durant la séance, anticiper les problèmes issus de la pratiques (courbatures, douleurs…) + Souligner verbalement les critères physiologiques sur lequel se base la séance, l’expliquer et le lier à l’expérience corporelle du sujet.

4) Suivre les performances ou les progrès effectués.

Afficher les intensités utilisées dans la pratique + Rappeler les efforts fournis depuis début de la prise en charge + Proposer au sujet de noter le résumé du contenu de ses séances

Ci-dessous vous trouverez le détail du programme utilisé avec des sujets schizophrènes issu de l’étude de Beebe 2010.

Beebe, L. H., & Smith, K. (2010). Feasibility of the Walk, Address, Learn and Cue (WALC) Intervention for Schizophrenia Spectrum Disorders. Archives of psychiatric nursing, 24(1), 54–62.
Beebe, L., Smith, K., Burk, R., Dessieux, O., Velligan, D., Tavakoli, A., & Tennison, C. (2010). Effect of a Motivational Group Intervention on Exercise Self-Efficacy and Outcome Expectations for Exercise in Schizophrenia Spectrum Disorders. Journal of the American Psychiatric Nurses Association, 16(2), 105 -113. doi:10.1177/1078390310364428
Resnick, B. (2002). Testing the effect of the WALC intervention on exercise adherence in older adults. Journal of Gerontological Nursing, 28(6), 40-49.

Le podomètre : se motiver pour bouger.

Le podomètre est un outil simple et léger qui mesure le nombre de pas effectués sur une journée ou plus. C’est un outil de mesure critiquable en terme de quantification de l’activité physique (AP). En revanche, il s’avère efficace pour aider les personnes à changer leurs habitudes en AP. Une revue systématique (revue de littérature qui recense la totalité des articles scientifiques disponibles et qui testent l’efficacité d’un traitement ou une hypothèse commune à travers un des analyses statistiques communes à toutes les études) de Bravata 2007 déclare cet outil comme efficace. L’augmentation moyenne sur l’ensemble des études est de 2491 pas par jour. Cette revue rassemble des travaux avec des adultes diabétiques, BPCO, cardiaques, obèses. Le fait de distribuer cet outil et de fixer des objectifs à ces personnes entraine une augmentation de 26,9% des pas quotidiens.

Comment expliquer ces résultats ? L’effet feedback ! Fixation d’objectifs personnalisés ! Vicariance, efficacité perçue ! On y reviendra dans des prochains articles.

La recommandation en terme de nombre de pas est de 10000 par jour. Mais plusieurs études soulignent l’intérêt de monter au de là des 11000 pour avoir un réel impact sur la santé physique et mentale ou de réaliser 3000 pas en 30 minutes par jour, 5 jours par semaine Marshall (2009).

A titre d’exemple : 10000 à 11700 pour les adolescents en surpoids (Adams 2009) et 11000 à 12000 pour les adultes en surpoids (Tudor-Locke et al 2008)

Cette petite machine a l’avantage d’être abordable, 1er prix vers 6-8 euros.

Adams et al., “Translating Physical Activity Recommendations for Overweight Adolescents to Steps Per Day,” American journal of preventive medicine 37, n°. 2 (Août 2009): 137-140.

Bravata et al., “Using pedometers to increase physical activity and improve health: a systematic review,” JAMA: The Journal of the American Medical Association 298, n°. 19 (Novembre 21, 2007): 2296-2304.

Marshall et al., “Translating physical activity recommendations into a pedometer-based step goal: 3000 steps in 30 minutes,” American Journal of Preventive Medicine 36, n°. 5 (Mai 2009): 410-415.

Tudor-Locke et al., “BMI-referenced cut points for pedometer-determined steps per day in adults,” Journal of Physical Activity & Health 5 Suppl 1 (2008): S126-139.