Tag Archives: Test de marche de 6 minutes

Test de marche de 6 minutes pour les personnes touchées par la schizophrènie

Vancampfort et al 2011. ont testé la reproductibilité de test de marche de 6 minutes chez des sujets schizophrènes. Cet auteur est très productif dans le domaine de l’exercice et de la schizophrénie.

Il a étudié le seuil de changement clinique minimal (SCCM) à ce test. En d’autre terme, répondre à la question : comment interpréter les résultats du test de marche de 6 minutes du patient X après un programme d’activités physiques adaptées ? Le SCCM est de 56.2m pour les hommes et 50.2m pour les femmes.

Il souligne les caractéristiques des sujets qui influencent les résultats du test de marche : IMC, dose d’anti-psychotique quotidienne, symptômes dépressifs, la consommation de tabac.

Bien sur, l’étude fait état de nombreuses limites, mais il faut souligner un des premiers pas dans l’amélioration de la prise en charge par les APA de personnes touchées par des troubles schizophréniques.

Vancampfort, D., Probst, M., Sweers, K., Maurissen, K., Knapen, J., & De Hert, M. (2011). Reliability, minimal detectable changes, practice effects and correlates of the 6-min walk test in patients with schizophrenia. Psychiatry Research, 187(1-2), 62-67.

 Ci dessous une démonstration de TDM6

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DpzXjkEdnpo]

Un niveau faible d'activité physique est le meilleur prédicteur de mortalité des sujets BPCO

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie chronique qui a des effets systémiques sur la santé. La BPCO est la cinquième cause de mortalité dans le monde. En France, la BPCO concerne 3 à 4 millions de personnes, soit 6 à 8% de la population adulte.

Une étude prospective chez 170 patients a évalué les capacités pulmonaires par spirométrie, réalisé différents examens cliniques, un test de marche de 6 minutes, une échocardiographie, différentes analyses sanguines et les symptômes dépressifs.  A cela, ils ont ajouté la mesure d’activité physique par accéléromètre durant 6 jours. Puis les chercheurs ont suivis le taux de mortalité des sujets à long terme (médiane 48 mois) (Waschki et al., 2011, Chest).

Avec l’ensemble des indicateurs dont ils disposaient, ils ont cherché à identifier les prédicteurs de mortalité les plus explicatifs.

Les résultats sont très simples, le niveau d’activité physique (HR= 0.009 (0.001 – 0.085) <0.001) est le meilleur indicateur devant le taux d’adiponectine (ng/mL) (HR= 2.28 (1.19 – 4.38) 0.013) et l’index Ankle-brachial (HR = 3.26 (1.22 – 8.75) 0.019).

Courbe de survie BPCO Activité Physique

Une nouvelle étude vient encore souligner l’importance de l’activité physique chez le sujets BPCO.

Pour plus d’informations sur la prise en charge en activité physique adaptée pour le sujet BPCO, voir les recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française (ici) ou le livre « La réhabilitation du malade respiratoire chronique » ().

Waschki, B., Kirsten, A., Holz, O., Müller, K., Meyer, T., Watz, H., & Magnussen, H. (2011). Physical activity is the strongest predictor of all-cause mortality in patients with chronic obstructive pulmonary disease: a prospective cohort study. Chest. doi:10.1378/chest.10-2521

 

www.airplusr.fr

Evaluer la condition physique de sujets déficients intellectuels (DI) et trisomiques ?

Une question que trop peu de personnes se posent. L’espérance de vie des sujets DI à quasiment doublé, mais d’autres maux les touches. Regardez ci-dessous les différents taux de surpoids et d’obésité dans cette population (Rimmer et Yammaki 2006). Vous trouverez dans les références un article de Bégarie et al., 2009 sur une étude française.

Obesity and intellectual disability.

Vous trouverez ci-dessous quelques pistes   de travail  dans le cadre des activités   physiques adaptées :

Une équation spécifique pour calculer fréquence cardiaque maximale chez les sujets DI

FC max= 210-0.56 (âge)- 15.5 (T21)           Codage 2 pour T21    Codage 1 pour DI

Equation valable pour 8-46 ans         (Fernhall et al., 2001)

Tests validés pour cette population:

Tests d’évaluation de la condition physique validés chez des    sujets DI et T21

Test de course du 1,5 mile chez des sujets DI

Equation de calcul de la VO2 pic= 49.9-1.0(x) X= temps en minutes pour effectuer le test

Test de marche Rockport de 1 mile (Rintala et al., 1992)

Test de marche de 6 minutes (Vis et al;2009) (seulement T21)

Tests d’évaluation de la force utilisé chez des sujets DI et T21 =>1 répétition maximale (RMA), Incrémentation de 1,1 à 2,3kg pour le haut du corps, 2,3 à 4,5 kg pour le bas.

Fernhall, B., Pitetti, K. H., Vukovich, M. D., Stubbs, N., Hensen, T., Winnick, J. P., & Short, F. X. (1998). Validation of cardiovascular fitness field tests in children with mental retardation. American Journal of Mental Retardation: AJMR, 102(6), 602-612.

Skinner, J. S. (2005). Exercise testing and exercise prescription for special cases: theoretical basis and clinical application. Lippincott Williams & Wilkins.

Rimmer, J. H., & Yamaki, K. (2006). Obesity and intellectual disability. Mental Retardation and Developmental Disabilities Research Reviews, 12(1), 22-27. doi:10.1002/mrdd.20091

Bégarie, J., Maïano, C., Ninot, G., & Azéma, B. (2009). Prévalence du surpoids chez des préadolescents, adolescents et jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle scolarisés dans les instituts médico éducatifs du Sud-est de la France : une étude exploratoire. Revue D’épidémiologie Et De Santé Publique, 57(5), 337-345. doi:10.1016/j.respe.2009.05.003